DERNIÈRES CRÉATIONS



MÉDÉE MATÉRIAU

Le mythe de Médée revu par Heiner Müller

Seule en scène, une femme. Une mère isolée face à ses deux fils. Seuls le rythme de cycles de lavages de la machine et les pleurs des bébés brisent le silence de sa solitude. Le triptyque Médée-Materiau d’Heiner Muller s’intéresse autant à l’aspect politique de la légende qu’à son aspect mystique : la diabolisation d’une femme et sa place dans une société patriarcale, qui conduit la mutation de cette mère en déesse meurtrière.

Mise en scène et jeu : Tamari Tchabukaidze

Une production Cie L’île est Née – 2022


JOUR FUTUR

T.M. Project

Jour futur s’inspire du 4e album « Future days » du groupe de krautrock CAN, sorti en 1973. La ré-interprétation de l’album donne lieu à un nouveau territoire acoustique et à une architecture chorégraphique abstraite et hypnotique. Quatre interprètes offrent une danse répétitive, partitionnelle, envoûtante ; un déchaînement communicatif soutenu par des battements lumineux psychédéliques.

Images : Romain Evrard & Frédérick Édon

Montage vidéo : Thierry Micouin

Une production T.M. Project – 2022


VENDEURS D’ENCLUMES

Fille de Verre

Sextet, emmené par la plume et la voix de Valérian Renault, Vendeurs d’enclumes, c’est l’envie de faire de la chanson autrement. Après 9 ans d’absence, le groupe orléanais revient avec un spectacle luxuriant, où nouvelles chansons se mêlent à un succulent florilège de leurs précédents albums.

Une production Loges – 2022


BLEUE

Serres Chaudes

Bleuenn est bouchère.
Bleuenn est une femme.
Bleuenn aime son métier comme elle aime les animaux. Et puisqu’elle a choisi « un métier d’homme », Bleuenn va tordre le cou au patriarcat, s’emparer de rituels multiples pour mieux penser (panser?) ses paradoxes, et faire de son art(isanat) un chant d’amour autant qu’un cri primitif.

Une production Serres Chaudes – 2022


VILLES DE PAPIER

Cie C.LOY

Un peu partout dans les interstices des villes s’installent des réfugiés, hommes, femmes et enfants : au pied d’un pont, dans les creux d’un échangeur de périphérique, dans des terrains vagues ou bâtiments abandonnés… Leurs installations sont fragiles et misérables, elles superposent à la carte du territoire une vie à la fois fantomatique et catastrophique.

Une production C.Loy – 2022